Tout savoir sur la dégénérescence maculaire liée à l’âge ou DMLA

0
182

La DMLA ou dégénérescence maculaire liée à l’âge atteint les personnes âgées. Ces dernières ne deviennent pas aveugles, mais sont sujettes à une perte de vision centrale. Les signes de la DMLA sont une réduction de l’acuité visuelle, le changement au niveau de la perception des objets ou encore les contraintes au niveau de la lecture. La DMLA fait apparaître des taches noires dans le champ de vision central, lorsque la dégénérescence évolue à un niveau plus supérieur.

Comment se présente la DMLA ?

Les experts travaillant au Centre Hospitalier National d’Ophtalmologie des Quinze vingt expliquent qu’il existe deux formes de DMLA :
– La DMLA atrophique ou sèche rend les cellules de l’épithélium pigmentaire de la rétine ou rétinite pigmentaire solutions mince. À la longue, elle peut les faire disparaître. Le senior souffre d’une dégradation de la vision centrale.
– La DMLA exsudative ou humide fait naître de nouveaux vaisseaux sous la rétine qui déforment également la vision des vieilles personnes. Ces vaisseaux peuvent être un glaucome ou une macula solutions.

Les accompagnements proposés aux personnes sujettes à la DMLA

Les auxiliaires de vie sont les personnes formées en EHPAD. Elles réalisent des stages qui leur confrontent à des personnes âgées présentant la DMLA.

Les aides à domicile ont pour mission d’accompagner partiellement ou intégralement les seniors par le biais de ces tâches :
– Aide au lever et à s’endormir
– Assistance lors de la toilette et des courses
– Préparation des repas et assistance lors de leurs prises
– Respect des horaires de prise de médicaments
– Accompagnement lors de la promenade
– Repassage et lavage des linges

Les bons gestes à adopter au quotidien

1- Privilégiez une alimentation saine à base de fruits, de légumes et de poisson
2- Portez des lunettes de soleil anti-reflet pour se protéger des rayons du soleil
3- Procédez à un aménagement du lieu de vie en retirant les meubles et les fils électrique au centre de la pièce, en réalisant un aménagement poste de travail malvoyant pour les métiers de bureau, en portant des dispositifs d’aide visuelle adaptés aux personnes atteintes de la basse vision : gros caractères dans les livres ou sur les touches du téléphone.
4- Privilégiez les lumières basse tension pour les activités nécessitant de voir les détails comme l’écriture, la couture ou encore la lecture d’un livre

Comments are closed.