Les différentes représentations graphiques dans le milieu de la bourse

0
201

Travailler sur des graphiques en bourse est devenu une méthode généralisée. En effet, beaucoup vulgarisés par les canaux de communication (journaux, internet,…), les graphiques, très éloquents, donnent en un coup d’œil, l’historique entier de l’action avec ses hauts et ses bas et aident grandement à la prise de décision du trader.

Les graphiques aident à l’analyse du marché boursier et sont très utilisés par les analystes qui en tirent des tendances et des indicateurs divers.

Cet article va vous aider à comprendre graphique boursier en traitant chaque représentation graphique une par une.

La courbe graphique

C’est la forme la plus simple des représentations graphiques disponibles. La courbe traduit les cours de clôture journaliers qui sont reliés en une ligne. Sur l’axe des abscisses, on note le temps et sur celui des ordonnés, les cours de l’action.

La représentation graphique en barres ou Bar Chart

C’est la représentation graphique la plus utilisée dans les analyses boursières. Plusieurs informations sont contenues sur la barre : le cours d’ouverture (indiqué par un bâtonnet horizontal à gauche), le cours de clôture (représenté par un bâtonnet horizontal à droite), les cours le plus haut et le plus bas de la séance étudiée (déterminant la hauteur de la barre centrale) et donnent également une idée précise de l’évolution de la séance.

La représentation en bougie, en chandelier ou candlestick

Le graphique en chandelier a été importé du Japon et comme les barres, il permet de relever les quatre renseignements fondamentaux sur la séance : les cours d’ouverture et de clôture (déterminant le corps de la bougie) ainsi que les cours le plus haut et le plus bas (déterminant les deux mèches de chaque côté du corps). A la différence des bar charts, la bougie japonaise est colorée en noir si le cours a baissé sur la séance et en blanc si le cours a monté.

La représentation en bougie peut ainsi montrer une indication sur les tendances boursières à venir.

La représentation des volumes

Si les trois représentations graphiques précédentes se focalisaient surtout sur les prix, cette dernière se concentre surtout sur le volume des transactions boursières durant la séance. Elle est représentée en histogrammes au bas du graphique initial des cours, avec une échelle différente bien sûr.

Quand la barre est haute, le volume de transactions est élevé. On peut relever par la lecture visuelle des pics de volume, qui sont causés par des évènements concernant la société (sortie des résultats financiers, recommandation par un analyste de renom, …)

Comments are closed.