Les conseils pour faire du viager un investissement immobilier réussi

0
136

Le viager est un type d’investissement immobilier qui a été connu grâce au film de Pierre Tchernia, dans lequel Michel Serrault s’empare injustement et de manière atroce du bien d’une famille et les enterre ensuite un à un. Ce film a donné une perception assez mauvaise du viager et pourtant, la possibilité de manifestation de ce cas est très faible.

Comprendre le concept du viager

Viager vient du mot viage ou temps de vie. Il s’agit d’un investissement en viager Ile de Ré qui a une caractéristique un peu particulière. En effet, le vendeur dit crédirentier met en vente son bien immobilier. L’acheteur ou le futur propriétaire qui est le débirentier paie tout d’abord un capital préalablement convenu, soit une somme initiale en un seul versement. Ensuite, il verse plusieurs montants au crédirentier ou vendeur jusqu’à sa mort. Cette opération doit être officialisée par un contrat qui est signé par les deux parties et dont les modalités de paiement sont bien détaillées.

Viager : en libre ou en occupé ?

Que ce soit en libre ou en occupé, les deux types de contrat viager présentent des avantages pour les deux parties.

Le vendeur est surtout privilégié pour le contrat de viager libre en raison du fait qu’il peut toujours vivre dans son logement, mais aussi percevoir soit une rente périodique soit un bouquet exclusif. L’avantage pour l’acheteur est qu’il devient le propriétaire du bien immobilier lorsque le vendeur s’éteint, ce qui est une option intéressante si le crédirentier est senior.

Pour le viager libre, le bien immobilier est libre et permet donc à l’acheteur de l’occuper comme bon le semble. En effet, il peut tout de suite y vivre ou bien faire une autre source de revenu. En effet, le viager libre permet de faire louer le bien pour permettre ensuite de payer la rente au vendeur. Ce dernier, s’il est pris en charge par un Ehpad en tant que personne âgée, peut ensuite se servir de cette rémunération pour régler les frais liés à l’hébergement.

Comment se convenir du prix de vente ainsi que du mix bouquet/rente ?

Le prix de vente du bien est la valeur vénale de laquelle est retirée la valeur du droit d’usage et d’habitation ou DUH. Vincent Raynaud explique que c’est de cette façon qu’il faut faire le calcul en viager occupé. Pour calculer ainsi le DUH, il faut prendre en considération l’âge du vendeur, son espérance de vie qui se fait sur la base des tables de mortalité ainsi que son sexe. Si le vendeur est une femme, alors elle peut vivre plus longtemps et le mix rente et bouquet sera moins élevé. Le DUH est ainsi la décote d’occupation.

Comments are closed.