La vente d’un établissement hôtelier ou de restauration

0
138

Les ventes d’hôtels et les ventes de restaurants nécessitent une certaine expertise. Il s’agit de céder un commerce ce qui ne revient pas du tout au même que de vendre une maison, car de nombreux facteurs autres que le bâti vont entrer en jeu pour pouvoir fixer le juste prix.
Afin d’être sûr que son établissement soit vendu au bon investisseur et au meilleur prix, l’assistance et les conseils d’un spécialiste vont être déterminants.

Le choix d’une agence immobilière

Il est vraiment essentiel de s’adresser à une agence spécialisée dans les ventes d’hotels et restaurants, car c’est un exercice complexe et qui peut être long. Le choix devra se porter sur une agence immobilière ayant déjà de l’expérience, car, pour ce genre de transaction, il y a de nombreuses démarches spécifiques. De plus, elle vous apportera sa connaissance du marché, en particulier le marché local et pourra respecter au mieux les délais de vente fixés sans pour autant brader l’établissement.

Déterminer le prix

Afin de bien évaluer le prix de son établissement, il va falloir établir un diagnostic complet. Cela va passer par l’analyse des atouts et des points faibles de l’établissement en lui-même qui peut, éventuellement, amener à effectuer des améliorations. On analysera aussi s’il présente des opportunités de par les marges de progression, sa situation concurrentielle, les possibilités d’évolution de la clientèle. Il faudra faire le point sur le stock, le matériel et tous les éléments financiers, juridiques, sociaux… tels que, par exemple, le contrat de crédit-bail, les contrats de prêts, les autorisations de crédits bancaires…

Choix de la période de vente

Le choix d’une date pour la mise en vente, dans la mesure du possible, se fera à la période la plus favorable, c’est-à-dire lorsque l’établissement est au mieux de sa forme. Cependant, la décision de procéder à la cession peut être contrainte, pour saisir une opportunité par exemple, et dans ce cas, cela pourra influer sur le prix de vente.

Choix de l’acheteur

Si vous vous retrouvez à n’avoir que des propositions en deçà de votre estimation ou avec peu d’investisseurs intéressés, il va peut-être falloir se demander si le prix fixé est vraiment le bon ou si ce n’est pas un problème conjoncturel ou encore si ce n’est pas un souci de mauvais choix de canaux de communication.

Pour toutes ces raisons, l’accompagnement dès l’amont par des conseillers spécialisés vous permettra d’avoir un regard objectif afin de réaliser la vente dans les meilleures conditions pour obtenir le meilleur prix.

Comments are closed.