Bateau en bois : la pose d’un nouveau bordage

0
153

Remplacer certains éléments sur un bateau en bois n’est pas une mince affaire. Cela demande beaucoup de préparation, de précision, d’outils adaptés et d’efforts physiques. Le plus souvent, les propriétaires sont confrontés à un bordage défoncé ou cassé qu’il faudra enlever et remplacer. Voici les différentes étapes pour ce faire.

L’enlèvement de la pièce endommagée

Pour commencer, il faut bien déterminer la partie abîmée et à remplacer en examinant l’étendue des dommages à l’extérieur et à l’intérieur de la coque notamment le vaigrage. De même, il convient de délimiter à l’avance l’emplacement précis du nouveau bordage. Une fois les dégâts évalués, la pièce abîmée peut être retirée. Dans ce sens, il faut d’abord percer quelques trous qui serviront de repères pour la découpe. En suivant les pointillés, on utilise ensuite un ciseau à bois étroit, affûté avec un angle aigu pour percer petit à petit la pièce dans ces deux extrémités jusqu’à ce qu’elle puisse être enlevée. Un nettoyage et une vérification de la courbure sont également nécessaires de sorte que le bordage neuf s’accorde parfaitement à l’ensemble de la structure.

Préparer et façonner le nouveau bordage

Cette phase s’appelle le brochetage, qui consiste à reporter des mesures précises sur un modèle approximatif. Ce dernier est composé de plusieurs lattes en contre-plaqué, mises bout à bout et solidement assemblées par des pointes en quinconce rabattues. Le matériau est ensuite fixé provisoirement sur les membrures en suivant la forme de la virure de sorte à constituer la forme finale du bordage neuf. Une fois retirée, la bande de brochetage servira de référence pour la modélisation de la pièce de rechange. Elle est posée sur un plateau de bois préalablement raboté puis on trace le contour extérieur des chants du bordage. Une fois l’ensemble formé, il ne reste plus qu’à la découper en laissant 1 à 2 mm de marge. À noter également que les chants doivent être dressés en les rabotant à angle droit. Il est également important que les angles des chants du bordé soient proportionnels à ceux du futur bordage.

Fixer la nouvelle pièce à la structure

Pour cette dernière étape, il faut procéder de manière subtile et éviter de rentrer en force le bordage. Une fois les ajustements effectués, il ne reste plus qu’à en chanfreiner l’arête extérieure. Et avant la pose définitive de la nouvelle pièce, il faut placer des repères sur les bordages adjacents pour planter les clous. Comme ce travail nécessite un maximum de précision et d’efforts physiques, il est impératif que le bateau ait une bonne assise en utilisant des cales, crics, coins, etc. Pour garantir l’étanchéité du navire, il ne faut pas non plus oublier d’enduire le dessous des écarts de mastic ou de blious et de graisser les chants.

Comments are closed.